SALOMÉ

Lorsque je travaillais en entreprise, il me manquait quelque chose. La nécessité de réaliser quelque chose de mes mains, quelque chose de beau et apte à véhiculer ma personnalité s’est rapidement imposée à moi comme la seule voie possible vers mon épanouissement. C’est cela que j’aime dans la céramique; même si cette discipline requiert de se démarquer pour s’imposer sur le marché, elle laisse à son auteur la possibilité de s’exprimer!

By | 2018-03-07T18:24:24+00:00 novembre 15th, 2017|Première année du DEC|0 Comments